skip to Main Content

UNE JOURNÉE

Un texte de Gabrielle Chapdelaine

Mise en scène de Olivia Palacci

Une coproduction du Théâtre À tour de rôle et de Tableau Noir

en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

  • Studio du Quai des arts
  • Du 26 juillet au 12 août, mardi au vendredi, 20h

Prévente jusqu’au 3 juillet

  • PRIX UNIQUE 27$ (tx et frais de service inclus)

Vente régulière à partir du 4 juillet

  • Régulier 35$ (tx et frais de service inclus)
  • Ainé.e.s 32$ (tx et frais de service inclus)
  • Étudiant.e.s 12$ (tx et frais de service inclus)

Cette production estivale prendra enfin l’affiche après deux ans d’attente, pandémie oblige, pour une série de 12 représentations au cœur de l’été gaspésien!

Avec Une journée, l’autrice Gabrielle Chapdelaine a remporté en 2018 le prestigieux prix Gratien-Gélinas, le plus important prix canadien décerné aux auteurs et autrices dramatiques francophones de la relève.

Une comédie grinçante et éclatée

Alfonso, Debs, Harris et Nico aspirent à un avenir glorieux, alors que le point culminant de leur journée ressemble plus souvent à une soupe minestrone préparée à la mijoteuse, une émission de téléréalité écoutée dans le lit ou une soirée de débauche semblable à toutes les autres. En 24 heures, quelque chose les poussera à agir, à sortir de l’autosabotage pour tenter l’impossible et aller au-delà des habitudes : quitter son travail, renouer avec son ancienne flamme, passer directement à la journée suivante, subtiliser le cellulaire de sa collègue. Rompre enfin la routine et briser le quotidien : c’est ce qu’ils décident de faire, chacun·e à leur façon. Autant de voies pour sortir de l’isolement et y trouver une issue ou encore… une acceptation de la banalité.

Chaque personnage narre la vie des autres au cœur de cette journée qui, peut-être, les avalera.

L’œuvre de Gabrielle Chapdelaine

Maniant avec brio un humour incisif et un ton éclaté, Gabrielle Chapdelaine creuse les thèmes de l’isolement et de l’anxiété de performance. Cet habile mélange de ludisme et d’angoisse lui permet de parler de ces réalités avec vivacité d’esprit et originalité. L’autrice veut faire réfléchir les spectateur∙rice·s à la notion de quotidien. Nos vies sont-elles la somme de tous ces petits moments ordinaires, alors que l’on tente souvent de magnifier nos existences? La clé du bonheur réside-t-elle dans l’acceptation de la banalité du quotidien? En posant ces questions dans son écriture, Chapdelaine cherche à créer un apaisement face à l’existence.

Interprétation : Nathalie Claude, Rose-Anne Déry, Renaud Lacelle-Bourdon et André-Luc Tessier

Assistance à la mise en scène : Camille Poirier

Décor et accessoires : Anne-Sophie Gaudet

Costumes : Cynthia St-Gelais

Éclairages : Joëlle Leblanc

Son : Étienne Thibeault

Vidéo : Eliot Laprise

Crédit photo : Kelly Jacob

Graphisme : Sébastien Cantin

« Me semble c’est pas si compliqué que ça, exister. C’est juste une journée. »

Une journée à Montréal

Cet automne, la fabuleuse distribution d’Une journée montera sur les planches du Théâtre de Quat’sous, à Montréal, pour une série de 15 représentations, du 18 octobre au 5 novembre 2022. Retrouvez les informations ici : quatsous.com 

BIOGRAPHIES

Crédit : Charlie Maroie

Autrice dramatique, scénariste et traductrice, Gabrielle Chapdelaine a terminé, en 2017, sa formation en écriture dramatique à l’École nationale de théâtre du Canada. Elle a participé à plusieurs projets collaboratifs et à diverses plateformes pour la relève telles que Zone homa et Vous êtes ici/you are here. Ses textes ont été mis en scène, entre autres, par Philippe Cyr, Véronique Côté et Michel-Maxime Legault et elle est récipiendaire du prix Gratien-Gélinas 2018. 

En télévision, elle fait partie de l’équipe de scénarisation de Les Invisibles, adaptation québécoise de la série française Dix pour cent. Elle traduit aussi des pièces de théâtre de l’anglais au français. 

Crédit : Sébastien Rene

Diplômée en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et en mise en scène au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Olivia Palacci est une comédienne polyvalente, au théâtre comme au petit écran, et une metteuse en scène redoutable. Elle a, entre autres, cosigné la mise en scène d’Oleanna de David Mamet au Théâtre Prospero et a dirigé avec brio Rabbit et Béa, toutes deux présentées à La Licorne. On a également pu la voir dans plusieurs séries télévisées populaires telles que Les mecs, Caméra café, Mensonges, Lâcher prise et Hubert et Fanny. 

Crédit : Tomasz Rossa

Nathalie Claude est artiste pluridisciplinaire depuis plus de 30 ans. À titre de comédienne, elle a participé à plus de 50 projets professionnels et a performé, entre autres, avec Omnibus, Carbone 14, Théâtre PÀP, Nouveau Théâtre Expérimental, Sibyllines et le Cirque du Soleil. À la télévision, elle fut pendant 6 ans l’un des personnages principaux de la très populaire sitcom québécoise KM/H. Plus récemment, on a pu la voir dans la série Faits divers

Crédit : Éva-Maude TC

Rose-Anne Déry est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal. À la télévision on a pu la voir dans Conseils de famille et Les invisibles. Au théâtre, elle a collaboré à l’écriture et joué dans la pièce Table Rase (Espace libre). Avec sa compagnie, Tableau Noir, elle a produit et joué dans Le Terrier (Théâtre Denise-Pelletier, Duceppe) et Je ne te savais pas poète (Espace Libre). On a pu la découvrir dans les pièces Deux femmes en or, Le désir et Hurlevents en tournée. 

Crédit : Andréanne Gauthier

Renaud Lacelle-Bourdon est diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal et l’un des fondateurs du Théâtre de la Banquette Arrière. Il a fait partie de la troupe du chorégraphe Dave St-Pierre jusqu’en 2011 et a joué dans La logique du pire (Étienne Lepage et Frédérick Gravel). Habitué du Théâtre du Nouveau Monde, il performe dans L’idiot (Catherine Vidal), Icare (Michel Lemieux et Victor Pilon), Richard III (Brigitte Haentjens) et Le Petit Prince (Sophie Cadieux). À la télévision, on a pu le voir entre autres dans District 31, Trop, Les Bobos et Ruptures

Crédit : Kelly Jacob

André-Luc Tessier obtient son diplôme en jeu au Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2014. Depuis, nous l’avons vu sur scène dans En attendant Godot, Jack et le haricot magique et Le concierge. Codirecteur général et artistique de Tableau Noir depuis 2015, il produit et joue dans la pièce Le terrier, au Théâtre Jean-Duceppe. Sur nos écrans, nous pouvons le voir dans le Bye Bye 2020 et 2021, Féminin/Féminin, Les Simone et le film américain The voyeurs. En 2018, il assure la mise en scène de Je ne te savais pas poète à Espace Libre.

À propos de Tableau Noir

Fondé en 2015, Tableau Noir est une compagnie qui se concentre principalement sur la production théâtrale francophone d’œuvres contemporaines. Axées essentiellement sur l’importance du jeu de l’acteur comme aspect primant sur la forme, ses réalisations explorent les thèmes de la famille, du territoire, de la modernité et de l’humain en dichotomie entre son passé et son avenir.

MERCI À NOTRE PARTENAIRE DE SAISON

MERCI À NOS AUTRES PARTENAIRES

Back To Top