skip to Main Content

LE POIDS DES FOURMIS

Texte de David Paquet mis en scène par Philippe Cyr

Une production du Théâtre Bluff

À la fois satire politique hallucinée et radiographie de nos angoisses collectives, Le poids des fourmis jongle avec des questions de résistance citoyenne et d’abus de pouvoir. Aussi exubérante que caustique, la pièce invite le spectateur à réfléchir au poids qu’il porte, mais surtout, à celui qu’il possède.

Interprétation :

Philippe Cousineau, Dominique Quesnel, Élisabeth Smith et Lou Savoie-Calmette.

  • Au studio du Quai des arts
  • Le 3 novembre à 19h
  • Durée : 1h15
  • À partir de 18h : boissons et souper en vente sur place
  • Discussion après-spectacle
  • Régulier : 30$ (frais de service et taxes inclus)
  • Ainé·e·s : 27$ (frais de service et taxes inclus)
  • Étudiants : 12$ (frais de service et taxes inclus)
  • Tarif famille – 2 adultes et 2 ados (12 ans et plus) : 70 $ (frais de service et taxes inclus)

UNE JOURNÉE

En co-production avec Tableau Noir et en co-diffusion avec Théâtre de Quat’sous.

Une comédie grinçante et décalée de Gabrielle Chapdelaine, dans laquelle quatre personnages décident de rompre la routine et briser le quotidien, chacun à sa façon. En 24 heures, quelque chose les poussera à agir. Maniant avec brio un humour incisif et un ton éclaté, l’autrice creuse la notion de quotidien avec vivacité d’esprit et originalité.

Pour ce texte, elle a remporté le prix Gratien-Gélinas, le plus important prix canadien décerné aux auteurs et autrices dramatiques francophones de la relève.

  • Théâtre de Quat’Sous à Montréal
  • Du 19 octobre au 5 novembre
  • Du mardi au samedi

PARLER MAL – Lecture théâtrale

Auteur·e·s et interprètes : Bianca Richard et Gabriel Robichaud

Bianca Richard et Gabriel Robichaud sont deux artistes de la scène ayant grandi dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick. C’est de cette région que provient le chiac, un parler francophone mélangeant français, vieux français, verbes anglais francisés et anglais. Cette façon de parler est souvent écorchée, contestée, voire démonisée. De l’accumulation de ces écorchures naît (entre autres) l’insécurité linguistique. Cette insécurité, Bianca et Gabriel la vivent depuis longtemps, de manières différentes, et c’est pour s’en débarrasser qu’ils partent à la rencontre de ses origines, de son évolution, et éventuellement, de la possibilité de s’en départir.

  • Parc des Horizons, Carleton-sur-Mer
  • En cas de mauvais temps, cet événement pourrait être présenté à l’intérieur.
  • Le 20 août
  • À 20h
  • TARIF UNIQUE 10$ (tx et frais de service inclus)
Back To Top