skip to Main Content

LA MANIÈRE NOIRE

Texte de Jean-François Aubé

Sortie de résidence – gratuite!

Lecture publique + discussion

  • Studio du Quai des arts
  • Samedi, 25 février 2023, 16h
  • Durée : 1h30
  • Discussion après la présentation
  • GRATUIT [Réservation en ligne obligatoire]

Le Théâtre À tour de rôle est heureux d’accueillir en résidence de création l’auteur gaspésien Jean-François Aubé, du 22 au 25 février 2023. Il peaufinera et travaillera son second texte théâtral La manière noire, avec 4 interprètes professionnel·le·s provenant des quatre coins de la Gaspésie et le metteur en scène Francis Richard, du Théâtre de la Petite Marée.

Cette semaine de création culminera en une sortie de résidence gratuite devant public, le 25 février à 16h, au studio du Quai des arts de Carleton-sur-Mer. Les spectateur·rice·s entendront une lecture du texte en chantier et seront les témoins du processus créatif d’un artiste local. Ils et elles auront par la suite l’opportunité de donner leurs impressions et rétroactions à l’équipe artistique. 
Le tout aidera Jean-François à produire une version finale de La manière noire, à la lumière des commentaires recueillis et du travail effectué.  

Distribution | Équipe

Texte | Jean-François Aubé
Mise en lecture  | Francis Richard
Interprétation | Frédéric Boivin, Pierre-André Bujold, Kevin Doyle et Camille Roy-Houde  

Résumé

Mathieu, doctorant montréalais bien intentionné, mais gorgé de concepts universitaires, vient rencontrer les habitant·e·s d’une petite communauté gaspésienne. Il a comme objectif d’y concevoir un musée historique, par le biais d’une consultation publique. Mais ce village n’en est pas à son premier projet de développement ; colonisation, fermetures partielles, relocalisations, exploitation effrénée des ressources et industries des grands centres affluent depuis toujours. En guise d’offrande, Mathieu apporte un tableau du peintre Marc-Aurèle Fortin, grand paysagiste québécois ayant produit de puissantes toiles lors de ses séjours en Gaspésie. L’artiste est à l’origine d’une technique particulière : la manière noire, qui consiste à couvrir d’abord l’entièreté du tableau d’une bonne couche de noir et de faire émerger la lumière et les couleurs par la suite. Mathieu se frappera aux réticences ou à l’indifférence des habitant·e·s, connaitra l’amour sur la plage et tentera de réparer les erreurs du passé.  

Entremêlant enjeux dramatiques relationnels (culpabilité, amour, orgueil et héritage moral de nos parents) et thématiques politiques (corruption, dégâts liés au tourisme irresponsable, exploitation et instrumentalisation répétée des «régions-ressources» par les grands centres), La manière noire trouve son équilibre entre une intrigue forte et une poésie singulière. 

« D’un côté on a la marée de l’océan, qui nous amène son sel et ses embruns, de l’autre on a la marée de la ville qui nous amène ses projets pilotes. Devinez laquelle des deux marées on préfère. »

Biographies

Crédit photo : Geneviève Lacroix

Auteur basé dans la Baie-des-Chaleurs, Jean-François Aubé a fait des études universitaires en cinéma, philosophie, histoire et psychologie et enseigne le cinéma au niveau collégial. Il a réalisé une douzaine de courts métrages de fiction, dont Les bruits de fourchettes (Prix du meilleur film gaspésien et prix du public, Festival Les Percéïdes, 2011) et deux longs métrages documentaires, dont Le pays des naufrages (Mention spéciale pour la direction de la photographie, Festival Vues sur mer, 2017). Il a publié un recueil de nouvelles (Les yeux de la nation, éditions Sémaphore) et un premier roman à l’automne 2020 (La mort d’un commis de dépanneur, Lévesque éditeur). En 2022, il présente sur scène L’apnée du soleil, son premier texte destiné au théâtre. 

Crédit photo : Roger St-Laurent

Diplômé en interprétation théâtrale au Cégep de Saint-Hyacinthe (2006) et en mise en scène à l’École nationale de théâtre du Canada (2011), Francis Richard a un goût prononcé pour la dramaturgie contemporaine. Défendeur de paroles, il s’attaque aux enjeux sociaux de son époque dans un théâtre aiguisé, parfois même grinçant. En 2017, il s’installe en Gaspésie et devient le directeur général et codirecteur artistique du Théâtre de la Petite Marée, à Bonaventure. Francis établit un lien direct avec le milieu (artistes et partenaires locaux, besoins de la communauté). En 2022, il fait un retour à la création professionnelle en signant la mise en scène de la pièce « La nuit du caribou », après plusieurs années à se dédier à la gestion et à la transmission (au Camp de théâtre de l’Anse). 

Crédit photo : Émilie Couture

Artiste multidisciplinaire, Frédéric Boivin a étudié les arts visuels à Québec, puis l’interprétation à l’École de théâtre de Saint-Hyacinthe. Installé à Matane depuis 2008, il y a fondé la compagnie de théâtre multidisciplinaire professionnelle de création le Théâtre des Grands Vents (TGV) et en assure depuis la direction générale et artistique. Depuis près de 20 ans, il collabore comme comédien ou metteur en scène à divers projets de théâtre jeune public, comédie de masque, théâtre d’été et de théâtre de recherche. 

P A bujold Crédit Louis Tremblay

Crédit photo : Louis Tremblay

Pierre-André Bujold est un comédien qui a choisi de vivre dans sa région d’origine, la Gaspésie. Basé à Bonaventure, il se spécialise dans le jeu, mais cumule également de l’expérience en enseignement, en mise en scène, en écriture, en animation, en musique traditionnelle et en conte. En 2022, il présente à plusieurs reprises sa causerie-spectacle sur les chansons traditionnelles de la Baie-des-Chaleurs En D’sour du Prélart et tient un rôle dans La conquête du béluga, à Carleton et au FTA.

Kevin Doyle Crédit Felix Desjardins Audette

Crédit photo : Felix Desjardins Audette

Originaire de Dalhousie, Kevin Doyle a étudié en art dramatique à l’université de Moncton ainsi qu’en communication radiophonique et télévisuelle à l’école Promédia à Montréal. Il a travaillé pour des compagnies théâtrales acadiennes comme le Théâtre populaire d’Acadie, l’Escaouette et bien d’autres. On a pu l’apercevoir au petit écran dans la télésérie Conséquences sur Ici Radio-Canada et dans deux galas présentés par Juste pour rire. En 2020, il revient s’installer dans la Baie-des-Chaleurs et en 2021-2022, il tient un rôle dans La conquête du béluga à Carleton et au FTA.  

Basée à Gaspé, Camille Roy-Houde est une artiste pluridisciplinaire en performance, poésie et théâtre. Sa pratique s’inscrit dans une perspective relationnelle, en intimité avec le territoire et l’expérience de la durée. Son travail a été présenté lors de différents festivals d’arts littéraires et poétiques et dans divers lieux publics et extérieurs des villes de Montréal, Québec et Gaspé. 

Back To Top